Conférencier

Guillaume Lavoie

Entrepreneur, expert en politiques publiques et conférencier
demande d'information

Entrepreneur, expert en politiques publiques et conférencier

Vulgarisateur exceptionnel et orateur passionné, Guillaume Lavoie offre des conférences accessibles, captivantes et connectées sur les défis organisationnels d’aujourd’hui.  

Entrepreneur en politiques publiques, chargé de cours et conférencier, Guillaume Lavoie s'intéresse aux affaires urbaines, à la véloconomie, au design analytique, à l'économie collaborative et au rôle de l'art urbain.

L'un des experts les plus en vue sur l'économie collaborative, Guillaume a présenté 250+ conférences sur ce thème, au Canada et à l'étranger. Il a également développé le premier cours au Canada sur l'économie collaborative et les politiques publiques, qu'il enseigne à l'École nationale d'administration publique (ÉNAP). Il est l'auteur du premier règlement municipal au Canada sur le partage des espaces privés. En janvier 2018, il a été nommé président du Groupe de travail sur l'économie collaborative du Gouvernement du Québec.

Conseiller sénior chez Voilà Information Design, une firme spécialisée en design analytique et visualisation de données, il est à l’origine d’une importante réforme sur la présentation et la transparence budgétaire dans le monde municipal. Il aide les organisations publiques et privées à créer de meilleurs outils d’analyse et de communication avec leurs données. 

Chargé de cours à l'ÉNAP, il est membre de la Chaire Raoul-Dandurand et observateur électoral international. Entrepreneur social engagé, il est fondateur de Mission Leadership Québec et cofondateur du Collège néo-classique, lequel offre plusieurs formations en rhétorique. Guillaume donne également des formations en rhétorique aux gens d’affaires depuis 2013.


Préalablement, Guillaume a fait carrière en diplomatie publique, en relations internationales, et plus récemment, comme conseiller municipal à Montréal, en affaires urbaines. Ayant vécu et travaillé à l'étranger et visité une quarantaine de pays, il a été consultant auprès des secteurs public, privé et associatif, au Canada et à l'international. Vulgarisateur de talent, il compte une vaste expérience comme analyste dans les médias. 


Guillaume détient une MPA (Énap), un B.A. en relations industrielles et des certificats en administration, et en droit (Université Laval). Il a également complété des formations exécutives au LSE et au Harvard Kennedy School of Government. Nommé Public Policy Scholar au Woodrow Wilson Center, Guillaume est notamment fellow de Action Canada, de la Fondation Jeanne-Sauvé, de Next City, et lauréat du Prix Marcel-Côté pour le leadership en politiques publiques. Il parle couramment français, anglais et espagnol.

Guillaume est fils de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

#Véloconomie – #JeudiÉcoCollab – #VendrediArtUrbain – #LectureDominicale

 

CONFÉRENCES POSSIBLES

 

L’économie collaborative : Des fondamentaux qui transforment nos sociétés

( …et nos gouvernements
( …et nos villes)
( …et nos entreprises)

… ou « Bien plus que Uber et les taxis ! »

… ou « Comment faire plus avec ce qui existe déjà ! »

L’économie collaborative (ou du partage) n’est pas une mode, c’est un phénomène de société irréversible.

Elle affecte (ou affectera) toutes les sphères d’activités: sociale, économique et politique. Tous les ministères et toutes les entreprises. Elle transforme le fonctionnement des marchés, les rapports entre les individus, l’emploi et le rôle des gouvernements. Elle chamboule l’ordre établi. Elle est créatrice de nouveaux clients… et de nouveaux concurrents !

Ses fondamentaux tendent vers un monde plus productif, plus durable et plus entrepreneurial. Pour ce faire, il faut également dessiner de nouvelles règles pour protéger l’intérêt général et encadrer les pratiques. Encadrer afin de mieux permettre. Le défi est énorme. Cela dit, nos barrières et nos limites ne sont plus technologiques, elles sont culturelles et institutionnelles.

Pour les entreprises, cela veut dire repenser les fondements des opérations (approvisionnement, utilisation des équipements et des espaces, etc.), ou encore du concept de concurrence. Le cadre règlementaire que vous connaissez est, lui aussi, appelé à changer profondément. Pour les institutions publiques, dont les villes, cela veut dire, en plus, de revoir l’approche règlementaire. 

En somme, le monde de demain appartiendra aux sociétés — et aux entreprises et institutions publiques — qui les premières seront mieux à mêmes de comprendre le phénomène et ses fondamentaux, et de concevoir un cadre nouveau de protection et de prospérité.

Cette conférence, accessible et captivante vous permettra de découvrir le portrait d’une petite révolution du futur… qui semblerait pourtant bien familière à nos grands-parents.

 

Des chiffres qui parlent... correctement

Éclairer la décision et mieux communiquer par la visualisation de données

Les données sont au coeur de la prise de décision. Elles se multiplient au gré des avancements technologiques et du raffinement de la science de la gestion. La pression sur les décideurs est plus grande que jamais de savoir interpréter et communiquer cette masse de chiffres. 

Quels sont les outils à leur disposition?

La visualisation de données en graphiques et tableaux est un des premiers instruments de lecture et d’interprétation des chiffres. L’obligation de les visualiser a ainsi rejoint toutes les sphères de la gestion et tout un chacun a dû s’improviser spécialiste, souvent sans formation 

autre que technique sur un logiciel en particulier. 

La présente formation vient combler cette carence en présentant les bonnes pratiques de la visualisation de données afin de reconnaître et de produire des graphiques honnêtes, clairs, aidants et efficients. Cette formation est aux graphiques ce qu’un cours de rédaction est à l’écriture, présentant de grands principes applicables à tous les outils de visualisation. 

Le matériel se base sur ce que la science nous a appris sur la capacité étonnante de l’oeil et du cerveau humains à identifier des motifs, des variations, des exceptions et des tendances en un coup d’oeil. La formation regorge d’exemples concrets tirés de situation de gestion ou de communications publiques et médiatiques à l’aide de graphiques. 

Nous y voyons entre autres: 

• Pourquoi on évite les pointes de tartes.
• Quel type de graphique peut régler près de la moitié de vos problèmes de visualisation. 

• Comment un graphique peut faire une partie de votre travail d’analyse.
• Comment le sujet, le message et le public peuvent influencer le design d’un graphique. 

 

À la fin de la formation, les participants seront en mesure de créer de meilleurs outils d’analyse et de communication.

 

Communiquer pour convaincre: Aristote comme directeur des ventes !

En politique comme en affaires, si t’es pas cru… t’es cuit !

Parler en public, « communiquer », faire un discours, publier une lettre ouverte… S’agit-il de séduire, de manipuler, de convaincre, de faire croire, d’informer? De tout cela à la fois ? De Platon et Aristote… aux campagnes électorales modernes… aux succès des nouveaux modèles d’affaires, la formule n’a pas changé, la rhétorique demeure.

Bien que moins connue aujourd’hui, tout cela est loin d’être sorcier. La rhétorique renvoie à une matrice universelle qui vise à comprendre ce qui est en jeu lorsque l’ « un » communique avec l’ « autre ».

Cette conférence, accessible et captivante, offre la découverte de trucs universels – et concrets – afin de rendre vos présentations, orales et écrites, plus efficaces et plus convaincantes

 

Conférences sur les États-Unis.

1. Le B-A, BA DES ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Sénateur, gouverneur, Congrès… Trump... Comment s’y retrouver dans ce système électoral si différent du nôtre ? Quels sont les échelons que doivent franchir les candidats pour se retrouver à Washington ? Quels sont les États baromètres ? Comment expliquer le (non) système de santé aux États-Unis ? Que penser de l'immigration et du fameux mur ?  Enrichie d’anecdotes et de nombreux parallèles avec la situation au Canada et au Québec, cette conférence vous donnera des outils pour faire du sens de l’actualité américaine d'avoir les clés pour suivre (et prédire) les élections présidentielles à venir !


2. ÉLECTIONS AMÉRICAINES 2020 : LES ENJEUX
Après une victoire sans précédent en 2020, la ré-élection de Trump s'annonce est une possibilité réelle. Avec un bilan mitigé, des controverses à la tonne, plusieurs doutent que le "Make America Great Again" sera suffisant pour sauver la mise en 2020. À l'heure des choix, quelles sont les forces en présence ? Quelles sont les stratégies de chacun ? Quels sont les enjeux chauds ? Que faut-il surveiller ? Cette conférence présentera la trame de fond de cette campagne historique et offrira les clés pour comprendre son déroulement... et tenter une prédiction sur son dénouement !


3. JOHN F. KENNEDY: UN LEADER ÉCLAIRÉ PAR L'HISTOIRE
Soixante ans après sa mort tragique, la mémoire de John F. Kennedy évoque toujours autant d’admiration ou de fascination. À gauche comme à droite, on rappelle sa présidence et cite ses discours, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Plus que la simple gouvernance de l’État, la mémoire de JFK incarne l’idéal du service public, du sens du devoir. À travers certains moments clés de sa présidence et surtout, ses discours, découvrez combien sa culture littéraire, sa connaissance des classiques, et son « sens de l’Histoire » ont forgé son caractère et sa manière de voir et comprendre le monde, en plus de guider ses décisions face aux enjeux les plus critiques.


4. EN ROUTE VERS L'INAUGURATION PRÉSIDENTIELLE...
i) La symbolique de la cérémonie d'inauguration: Que célèbre-t-on au juste ?
Le 20 janvier, c'est beaucoup, beaucoup plus que l'entrée d'Obama au pouvoir. C'est la célébration de la réussite du pari des Pères fondateurs. L'idée que l'on pouvait créer, inventer un système de gouvernement ne reposant ni sur une personne, ni sur un parti, ni sur une religion. Mais sur une idée. Celle de la liberté. De droits garantis à chacun (Life, Liberty and the Pursuit of Happiness). Deux siècles plus tard, le seul fait que cela existe toujours (malgré les crises) est une cause de célébration. Le 20 janvier, c'est la démonstration que la foi en ce système de valeurs, est plus forte que toutes préférences partisanes -- un modèle qui inspire le monde depuis 1776. Cette partie de la conférence permet de comprendre pourquoi ce jour est si important pour les américains. La symbolique profonde qu'elle représente. Voyez aussi comment chaque président réussit à nommer ce moment.

ii) Comprendre la cérémonie d'inauguration...
Une inauguration, c'est comme organiser un mariage. Une petite partie de la cérémonie est standard et obligatoire (les voeux). Pour le reste, c'est une question de tradition, de préférences des mariés, des symboles qu'ils veulent y donner, etc. Pour l'inauguration, seul les 35 mots du Serment sont requis. Tout le reste, le "So, Help me God", la bible, la cérémonie, la parade... même le discours inaugural. Tout ça, c'est de l'extra. Et ça change et évolue d'un président à l'autre. Cette partie de la conférence permet de comprendre la distinction entre le "sacrement" et la "liturgie". Elle permet de voir d'où viennent les traditions des principaux éléments... et le poids des présidents qui les ont établit.

iii) Les anecdotes d'une journée extraordinaire... de 1789 à aujourd'hui
Déblayer la neige de Pennsylvania Avenue au lance-flamme (un truc pour Montréal ?!). Un président qui prend froid pendant son discours... et qui meurt d'une pneumonie 30 jours après. Une célébration post-inauguration à la Maison-blanche qui force le président à se sauver par la fenêtre. Des présidents inaugurés deux fois en deux jours. Un discours inaugural de... 135 mots ! Le 20 janvier, avant... c'était le 4 mars ?! Obama... pas vraiment le 44e président ! Des présidents qui prêtent serment sur 2 bibles. Un autre qui prête serment au beau milieu de son discours. Etc, etc. etc. Cette partie de la conférence est une collection d'événements insolites qui font de cette journée une série d'anecdotes incroyables. Intérêt et sourire en coin garantis

iv) Les discours inauguraux... et ces phrases qui ont marqué l'histoire
Qui n'a jamais entendu: "Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour votre pays." Provenant tout droit du discours inaugural de Kennedy, c'est un exemple parmi plusieurs grandes phrases qui animent encore aujourd'hui les références populaire.Souvent surprenante, cette partie de la conférence permet de démontrer à quel point notre histoire collective est marqué par ces discours.Elle permet aussi un voyage à travers les grandes étapes de l'histoire - et comment ils furent vus et saisi par les présidents.

v) Les discours inauguraux: Un squelette classique. Un moule.
Peu importe qui. Peu importe quand. Il existe un "moule" pour les discours inauguraux. Découvrez le squelette de ces discours, le contenu classique, les formules types, etc. Alimenté par une solide connaissance de tous les discours inauguraux, cette chronique fait rapidement découvrir le cadre en place et permet à tous de pouvoir anticiper celui du président élu (ou ré-élu).