Conférencier

Chantal Petitclerc

Athlète, conférencière, et auteure
demande d'information

Chantal est née le 15 décembre 1969 à Saint-Marc-des-Carrières, au Québec. À 13 ans un accident la prive de l’usage de ses jambes. Quatre ans plus tard, elle découvre l’athlétisme en fauteuil roulant, et c’est le début d’une longue et fructueuse carrière qui la mènera des jeux de Barcelone en 1992 jusqu’aux jeux de Pékin en 2008. Parallèlement, elle poursuit des études en histoire à l’université de l’Alberta ( 1992-1994).

De retour des jeux paralympiques 2008 de Pékin avec 5 médailles d’or, Chantal Petitclerc se retire avec 21 médailles, devient l’athlète sur piste la plus médaillée de l’histoire, l’athlète féminine la plus médaillée du Canada tous sports confondus ainsi que la seule athlète du Canada à avoir remporté des médailles d’or aux Jeux olympiques, paralympiques et du Commonwealth. Sa carrière en chiffres :

• 5 jeux paralympiques (Barcelone, Atlanta, Sydney, Athènes, Pékin)

• 21 médailles paralympiques (dont 14 médailles d’or)

• 25 records du monde en carrière. Détentrice des records du monde aux 200m et 400m.

• 1 médaille d’or olympique au 800m (sport de démonstration, Athènes 2004)

La carrière de Chantal lui a déjà valu, entre autres, d’être nommée Personnalité de l’année du journal La Presse (2004) et de recevoir le Prix international Laureus 2005. Après les Jeux de Pékin, les prix et reconnaissances se sont multipliés. Mentionnons :

• Compagnon de l’Ordre du Canada

• Chevalier de l’Ordre du Québec

• Trophée Lou Marsh de l’athlète de l’année au Canada

• Intronisation au « Canada’s Walk of Fame »

• Athlète féminine de l’année du comité international paralympique

• Personnalité sportive de l’année La Presse

• Doctorat honorifique des Universités de Montréal, Ottawa, Alberta et Toronto

• Prix Juan Antonio Samaranch / Comité international Olympique 2010, de la United States Sports Academy.

• 9 fois nommée sur la liste des femmes les plus influentes dans le milieu du sport (ACAFS)

Les Jeux de Pékin auront été la dernière présence de Chantal Petitclerc dans des compétitions sur piste. Sa carrière sportive a pris une nouvelle tournure en 2012 alors qu'elle a accepté d'agir comme entraîneur de l'équipe britannique d'athlétisme paralympique, en prévision des Jeux de Londres. De retour des jeux paralympiques de Londres, Chantal est choisie comme Chef de Mission de l’équipe Canadienne pour les Jeux du Commonwealth à Glasgow 2014. C’est la première fois, au monde, qu’une athlète paralympique devient chef de mission pour une équipe qui comprend des athlètes olympiques et paralympiques combinés.

En 2015, Chantal a été nommée Chef de Mission de l’équipe paralympique canadienne. Femme de coeur, Chantal s’implique activement comme porte-parole du Défi Sportif à Montréal ainsi que comme ambassadrice de l’organisme international Right to Play. Conférencière, auteure du livre « 16 jours à Pékin », Chantal Petitclerc a partagé son histoire avec plus de 100 000 personnes, partout au Canada et à l’étranger.

Leader reconnue pour son intégrité et sa passion, elle apporte son expertise unique aux travaux de différentes organisations du monde de l’athlétisme et du sport paralympique.

En mars 2016, elle est nommée sénatrice indépendante au Sénat du Canada, un rôle qui lui permet de poursuivre sa mission de promouvoir la santé et l’activité physique, ainsi que de toujours insister sur l’importance de protéger les plus vulnérables.

 

Conférence possible: ATTITUDE, PASSION ET DÉTERMINATION

Chantal Petitclerc a perdu l’usage de ses jambes à 13 ans, découvert le sport paralympique à 17 ans et,cinq ans plus tard, elle participait à ses premiers Jeux Paralympiques, ceux de Barcelone en 1992.

En 2008, au sortir des Jeux de Pékin, elle mettait un terme à une exceptionnelle carrière en athlétisme sur piste. Athlète la plus médaillée de l’histoire de l’athlétisme, elle aura amassée 21 médailles paralympiques dont 14 d’or, une médaille olympique, une multitude de championnats du monde et les records mondiaux sur toutes les distances allant du 100 au 1500 mètres.

Au passage, elle appris une chose ou deux à propos de la résilience, du travail, de la compétition, de la performance et de la pression. Des leçons de vie qu’elle raconte avec humour depuis plus de 15 ans, partout au Canada et à l’étranger, devant des groupes provenant de tous les milieux lors de congrès, d’activités bénéfices et rencontres de travail.

Chantal Petitclerc fait aujourd’hui partie des conférencières les plus en demande au pays et les auditoires sont unanimes à saluer la qualité de ses propos et la valeur des messages qu’elle partage avec le public.

En anglais ou en français, Chantal Petitclerc y parle d’attitude, de passion et de détermination.

L’attitude, une disposition à voir les choses du côté positif, quelle que soient les circonstances ou les événements.

« C’est vrai, on ne choisi pas toujours ce qui nous arrive dans la vie, ce qui nous tombe dessus. Mais on peut toujours choisir l’attitude avec laquelle on fera face à ces défis. »

La passion, indispensable quand on veut aller jusqu’au bout et réaliser ses rêves.

« À mes débuts, mes moyens étaient très limités, mes résultats pas si concluants. Mais j’avais une passion pour ce sport et une vision claire de ce que je voulais accomplir : j’allais devenir la meilleure au monde. Il fallait juste aller plus vite! »

Enfin la détermination, celle qui permet de travailler inlassablement avec la conviction que c’est à ce prix qu’on obtient les résultats désirés.

« En arrivant à Pékin, mon plan était simple : être en contrôle de tout ce qu’il était possible de contrôler… et être prête à faire face à tout ce qu’il était impossible de contrôler! »

Athlète, conférencière et chroniqueur pour le magazine Châtelaine, elle est également l’auteure du livre « 16 jours à Pékin » qui raconte sa dernière expérience paralympique. Elle participe aux travaux de différentes organisations du monde de l’athlétisme et du sport paralympique et s’implique activement comme porte-parole du Défi Sportif à Montréal ainsi que comme ambassadrice de l’organisme international Right to Play.

Pour en apprendre davantage sur le programme des conférences de Chantal Petitclerc, écrivez-nous : info@orizon.ca